Site icon Expert en numérique

Missions scientifiques

Nicolas Brémand est membre de nombreux réseaux scientifiques. Identifier, effectuer ou faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes les recherches présentant un intérêt pour la science ainsi que pour le progrès technologique, social et culturel du pays.

Table of Contents

Une mission qui se décline en cinq axes

Il faut faire progresser la connaissance et être utile à la société

1. Faire de la recherche scientifique

Elle mène « toutes les recherches présentant un intérêt pour l’avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel du pays ». Orientée vers le bien commun, cette approche de la recherche est multidisciplinaire, tournée vers le long terme et ouverte sur l’inconnu. 

2. Valoriser les résultats

Technologies, développement durable, questions de société, le CNRS entend faire bénéficier la société des avancées accomplies. Pour cela, de nombreux dispositifs de transfert et de valorisation sont mis en place, notamment avec les partenaires industriels.

3. Partager les connaissances

Les missions scientifiques donnent accès aux travaux et aux données de la recherche car ils font partie d’un patrimoine commun. Ce partage du savoir vise différents publics : communauté scientifique, médias, grand public. 

4. Former par la recherche

La transmission des connaissances passe aussi par « la formation à et par la recherche », le CNRS accueillant chaque année dans ses laboratoires des centaines de futurs chercheurs, doctorants et post-doctorants.

5. Contribuer à la politique scientifique

Il est nécessaire de participer à la stratégie nationale de recherche avec ses partenaires, notamment sur les grands sites universitaires français. Il réalise également des évaluations et des expertises sur des questions de nature scientifique.

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES

La responsabilité du scientifique portera alors, pour l’essentiel, sur le choix des méthodes d’investigation qu’il mettra en œuvre et qui doivent respecter, à tous égards, l’intégrité de l’homme et de son environnement.

Rédacteur de la note d’actualité du marché unique numérique du Blogdroiteuropeen, depuis mars 2016.

Membre du comité de rédaction du Blogdroiteuropeen, depuis mars 2016.

Membre du comité d’organisation de l’e-débat sur l’Open access, Blogdroiteuropeen, 1er octobre 2016.

Résident à la Maison des Sciences de l’Homme de Nantes, depuis janvier 2017.

Organisation (en partenariat avec l’ICEE)du Colloque international : « Le consentement en matière de marché unique numérique », prévu en juin 2021 à Paris 3 Sorbonne-Nouvelle.

Co-organisation (avec les professeurs Lauréline FONTAINE et Olivier PEIFFERT)du Colloque international : « Capitalisme, Libéralisme et Constitutionnalisme », le 13 juin 2019 à Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, en partenariat avec l’ICEE.

Co-organisation (avec le Blogdroiteuropeen et l’ULB) du Colloque international : « Le Traité de Lisbonne, 10 ans après : à la croisée des chemins ? », les 28 et 29 mars 2019 à Bruxelles.

Organisation d’un séminaire doctoral pluridisciplinaire en droit européen : « Circuler en et hors Europe », 27 novembre 2017, en partenariat avec Alliance Europa et la MSH de Nantes.

RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES

Représentant des doctorants à la Maison des Sciences de l’Homme de Nantes, 2019.

Membre du conseil d’administration de la Maison de l’Europe de Nantes, depuis 2017.

Membre du bureau de la Maison de l’Europe de Nantes, depuis 2017.

Membre du bureau du Blogdroiteuropeen, depuis 2018.

Quitter la version mobile